Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 11:38

Jusqu’à ce jour 2 nationaux avaient marqué mon esprit : les Iles du Peray forcément, avec l’émotion du père et celle d’un moment qui arrivait peu de temps après un évènement dramatique, et La Souterraine pour l’ambiance et les conditions de course. Il y en aura désormais un 3éme : Limoges. Comme aurait dit un de mes anciens chefs expérimenté : « Il a faut s’adapter aux contraintes de réalisation ». Le moins que l’on puisse dire c’est  qu’il a réellement valu s’adapter… Au restaurant d’abord où le Martini a remplacé le Porto commandé et (non sans mal) l’entrecôte frites, le steack hâché riz, à la course ensuite. Dès le petit-déjeuner, le scepticisme est là au vu de la météo plaçant le département en vigilance rouge. Malgré la pluie et n’ayant pu reconnaître le parcours la veille, je tente d’accéder au circuit. « Pas possible Monsieur, accès interdit et les courses sont annulées ou reportées, on verra à midi ». Retour à l’hôtel, bien trempé et l’attente commence. On finit par savoir que la 1ére course aura lieu à midi et que les suivantes s’enchaineront sur des durées éventuellement raccourcies. Je crois comprendre que le Patron partira à 13h15 et moi 14h15. En fait les Anciens ne partiront qu’à 14h45 donc personnellement avec un déjeuner bien lointain, 2 petits biscuits et sans avoir pu reconnaître le circuit dont l’accès est toujours interdit en dehors des courses. Qu’à cela ne tienne… « 1 ,2,3 partez ! » Et c’est effectivement parti en tentant tant bien que mal de choisir les trajectoires les plus adaptées, en en loupant pas mal et en ayant quelques surprises : un taquet non prévu après un virage en épingle, une descente annoncée rock and roll survenant à un moment inattendu et prise sans réfléchir « On verra bien ». Malgré ça le 1er tour ne se passe pas trop mal dans la roue de Régis doté d’un meilleur placement sur la ligne que moi. La suite sera un peu plus compliquée avec une régression constante dans le classement (51éme)…il manquait un peu de watts sur ce type de circuit. Pas grave je finis ma saison sur une bonne note quand même. L’avantage avec l’âge c’est qu’on se dit qu’il faut profiter du moment car ce n’est pas sûr qu’il y en ait d’autres. Merci à l’ensemble de la délégation pour les encouragements et la bonne humeur générale (c’est mieux quand l’ambiance est apaisée….) et surtout à Lucie et Thony qui m’ont proposé de m’accompagner car sans eux, je n’aurais pas fait le voyage … et ça aurait été dommage. Pas sûr (à moins d’un miracle) que je sois du déplacement 2018 … c’est loin Lourdes

Activité plus locale pour Hélène et Arnaud ce dimanche en se rendant à la 1ère édition du Muco Trail de Bagneaux sur Loing. Organisation au top : balisage, signaleurs, ravito et même un jet pour laver les chaussures à l'arrivée, tout y était. Certains grincheux ont peut-être dû trouver le parcours dangereux mais l'organisateur a fait de son mieux pour sécuriser les devers et les descentes avec des cordes pour s'assurer.  Arnaud pas remis totalement de sa chute a fait toute la course avec Hélène bouclant les 11 km en 1h26. De la bonne humeur là aussi, des glissades et de bonnes parties de rigolade!

Un National mémorable
Un National mémorable

Partager cet article

Repost 0
Published by Leschamptous.over-blog.com - dans Commentaires de courses
commenter cet article

commentaires