Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2022 7 05 /06 /juin /2022 19:57

En suivant la chronologie de la journée, c'était à Pépère d'ouvrir le bal sur les 5 km de St Brice (en réalité 5.600, la différence n'est pas énorme mais compte quand même quand tu es à bloc) . Départ un poil trop rapide (4.52/km), un peu de récup dans la descente et hop c'est parti pour un bon km de montée gravie dans un groupe de 3.  Adoptant la stratégie prudente du trailer pour ne pas exploser, les quelques derniers mètres seront parcourus en marchant. Le retard pris sera vite comblé et la mini-pause salvatrice  permettra même de lâcher les collègues un peu plus loin. Au final l'Ancien se classera 28éme en 29'29 soit 5 mn de plus qu'en 2017 autrement dit, perte de 1 mn par km environ en 15 ans!! Allez, on se consolera avec la 1ére place en M6.

Une heure après, à l'issue d'une minute de silence en hommage à Fabien Ragot ( sensiblement aussi bien respectée qu'en vélo, ça ne doit plus être dans les usages d’ôter son couvre-chef et de la mettre en vieillesse), Vianney s'est élancé sur le 12.6km. Rapidement les écarts important se forment entre les hommes de tête.  9éme, il espérera un temps revenir sur le camarade de club le précédant mais ce dernier ne l'entendit pas de cette oreille;. 4'02 au km, une bonne coupe de points engrangés, la journée n'est pas mauvaise.

Plus à l'Est Arnaud participait au triathlon de Troyes; Agréablement surpris par la limpidité de l'eau malgré les orages de la veille, il adopte sa stratégie d'évitement habituelle en s'élançant sur le bord du peloton pour ne pas être pris dans la machine à laver. Au terme de 54mn d'effort il ressort en 280éme position. Après 5 km de vélo il doit faire face à un orage d'une rare intensité poussant bon nombre de concurrents à se réfugier dans les fossés. La progression est rendue bien compliquée par les rafales de vent et de grêle. Malgré l'extrême prudence dont il fera preuve, il bouclera les 80 km en 2.19.55 soit le 40éme temps des finisher. Plutôt dans une bonne forme il réussira à courir le semi en 1h24, performance remarquable quand on sait que son record personnel sur le distance est d'un peu moins de 1h20. 67éme au classement final, dommage que la natation soit rédhibitoire. Moralité : soit il faut apprendre à nager, soit il faut viser le National de duathlon!!! En attendant, repos, 2/3 coursettes et place au marathon de Rennes en fin de saison.

Faut la garder celle_là, c'est pas si souvent qu'on monte sur la boite

Partager cet article
Repost0

commentaires