Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

GILLES

Né le 4 juin 1957 à Melun. Je vis de 1963 à 1973 dans l’Ain, fréquente les écoles de St Genis Sur Menthon puis le Collège de Pont de Veyle. Je passe mes week-end dans les fermes environnantes proches de la station service tenue par mes Parents. Je puisse dans cet environnement rural… sinon paysan (sans connotations péjoratives) les valeurs sur lesquelles je fonde ma personnalité. Je découvre le cyclisme par un cyclo-cross organisé chaque année dans une commune proche de mon domicile de l’époque (St Cyr Sur Menthon) et ma passion naissante grandit en dévorant chaque mois le Miroir du Cyclisme. Au retour en Seine et Marne en 1974 je prends une 1ére licence au CC Coulommiers où je côtoie entre autres, Jean Michel et Patrick Degouet, Marc Leverd, Eric Pachot, les Frères Coibion, Les Frères Bruneaux, Bruno Molin, Philippe Pierre, Philippe Genet, André Ceaux, André Perrin. Les déplacements mémorables en 403 conduite par Messieurs Dubois ou Pierre resteront de grands moments d’inquiétudes (Est-ce que le véhicule tiendra jusqu’à la course ?). Au début des années 80 je rejoins la Vie Sportive Ozophoricienne (Ozoir La Ferrière) sous la Présidence de Monsieur Friche. Ma route croise alors celle de Michel Doucet, Fred Lamandé, Juan Garson et d’autres avant d’émigrer à la fermeture du club (1986/1987) vers le VC Pontcarré où me rejoint Alain Vasseur. Après 2 ou 3 saisons, avec l’âge, la motivation déclinante, etc…, Alain et moi signons une licence UFOLEP à St Cyr Sur Morin. Toujours plus crossman que routier, je rencontre et me lie d’amitiés avec les Frères Luc. Quand Alain cesse son activité sportive et que je me retrouve seul dans les cyclocross, c’est tout naturellement que je me tourne vers les Lucky pour savoir si leur club m’accepterait. Et me voilà sous les couleurs blanc, vert et noir à la Roue d’Or Villuis Passy qui deviendra plus tard la Roue d’Or Villuis Everly non sans avoir adopté précédemment nos couleurs actuelles plus « flashies ». Tout en étant à la ROVE je m’engage quelques années dans la CTD77 où je rencontre des passionnés qui acceptent de donner beaucoup de temps pour que vive notre discipline tout en étant payés en retour des critiques incessantes des « Yakafokons ». J’apprends beaucoup au contact des Jean Luc François, Bernard Bourry, Christian Rollet, Gilles Simonot et tant d’autres. Gilles et moi nous investissons beaucoup au départ de Jean Luc et Bernard pendant 2 ou 3 ans avant que la fatigue et la lassitude nous gagnent. Concomitamment nous voyons arrivé un homme nouveau possédant un riche passé de cycliste et de dirigeant… ca y est nous pouvons partir en toute confiance en l’avenir et laissé les clés du camion à Jo Rouault qui saura redonner à la CTD l’ambition que nous ne pouvions plus lui insuffler. Il est temps maintenant pour moi de vivre un peu plus égoïstement, de continuer à jouer au coureur, à chercher dans le vélo des petits moments de bonheur tout simple, dans une randonnée cyclo, un petit résultat dans une course subalterne, dans une soirée entre cyclards où « tu te rappelles de notre temps… ». P… il y a longtemps !!! Et si je cherchais simplement à ralentir le temps qui passe en continuant à courir ? C’est possible aussi ça… Bref quelle que soit la raison j’ai encore envie d’écrire quelques pages … d’où ce blog.

 

ARNAUD

Né le 26 aout 1985. Débute par le football à l’ES Jouy Yvron. C’est le temps de l’insouciance, du jeu mais rapidement viennent les déplacements dans l’Ouest du département où l’ambiance est moins…conviviale. A cela s’ajoute la difficulté à accepter que chacun n’ait pas un état d’esprit de compétiteur exacerbé. Bref le sport d’équipe ne répond pas aux attentes d’Arnaud qui choisit de rejoindre son père à St Cyr Sur Morin puis à la ROVE. Les débuts sont difficiles, Arnaud n’a pas de qualités exceptionnelles. En revanche, animé d’un mental de fer, Arnaud sait accepter la douleur et les contraintes qu’il s’impose pour atteindre les objectifs qu’il se fixe. Besogneux à l’extrême, il compense ses carences par une débauche d’énergie à l’entrainement. Son but ? Vaincre pour aller courir au niveau le plus élevé que ses possibilités lui permettront d’atteindre avant de se fixer d’autres défis tels un marathon et un Ironman.

 

ANTHONY

Né le 27 septembre 1987. Débute le cyclisme en FFC à 6 ans à la JS Ferté Gaucher avant de rejoindre la ROVE en catégorie minime. Le vélo est secondaire pour Anthony qui s’investit prioritairement dans ses études et sa future carrière d’ingénieur. Pour autant le cyclisme est sa passion. Il recherche la gagne … mais celle d’un équipier lui fait tout autant plaisir. Homme de défi, les longues distances des cyclosportives ne lui font pas peur… même si il les aborde parfois avec un entrainement… limité. En forme, aucun terrain ne le rebute mais son physique le prédispose plus au sprint ou, attention « La Boule déboule !!! ». Son objectif ? Prendre du plaisir sur un vélo. 

Partager cette page

Repost 0
Published by